ASSR2

L’éducation à la sécurité routière : une nécessité sociale et un enseignement obligatoire

De l’école au lycée, cette éducation à la sécurité routière s’effectue sous la forme d’un enseignement obligatoire, transdisciplinaire, intégré dans les horaires et les programmes d’enseignement (Article D312-43 du Code de l’Éducation). La sécurité routière s’intègre dans la validation des compétences du socle commun de compétences, de connaissances et de culture (domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen).

Ce n’est pas un enseignement à part, en plus de programmes.
Chaque équipe d’enseignants du primaire et du secondaire suit son programme et les professeurs intègrent les enjeux de sécurité routière dans leur enseignement (les notions et les exemples sont intégrés aux programmes). Il ne s’agit pour l’enseignant de former les élèves au code de la route mais d’intégrer des règles civiques liées au partage de l’espace de circulation.

Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1)


La Formation PSC1 permet à toute personne d'acquérir les compétences nécessaires à l’exécution d’une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes élémentaires de secours.
7H pour devenir un citoyen actif
Anciennement "AFPS", cette formation PSC1 vous apprendra à réagir face à des situations de la vie quotidienne: malaise, traumatismes, perte de connaissance, arrêt cardiaque, etc. Tout au long de la session, vous alternerez entre échanges théoriques, apprentissages pratiques et mises en situation. Cette formation initiale peut être accompagnée chaque année d'une remise à niveau dans le cadre d'une formation continue.
Renseignez-vous auprès de la Protection Civile la plus proche de chez vous.

Contenu de la formation :

1) Malaise et Alerte
2) Plaies et la protection
3) Brûlures
4) Traumatismes
5) Hémorragies
6) Obstruction des voies aériennes
7) Perte de connaissance
8) Arrêt cardiaque
9) Alerte aux populations

Prérequis :

Aucun prérequis nécessaire. Formation accessible dès 10 ans (autorisation parentale nécessaire pour les mineurs).

Durée :

7h de face à face pédagogique. Maximum 10 participants / formateur.

Validation :

Un certificat de compétences est délivré, suivant l'arrêté du 16 novembre 2011, aux personnes ayant participé activement à l'ensemble de cette session. Ce certificat est reconnu par les services de l'Etat.